Gâteau Gaulois aux pruneaux d’Agen.

Lors de l'After-Work de la Bourgogne Franche-Comté durant lequel cette région présentait tout ce qui faisait son originalité et sa particularité aussi bien au niveau culinaire qu'au niveau touristique, j'ai découvert le stand du Musée  Bibracte qui exposait quelques objets et produits datant de l'époque antique.
"Bibracte est une ville gauloise,  fondée à la fin du IIe siècle avant notre ère, au sommet du mont Beuvray, par le peuple éduen qui en fait sa capitale. Occupée pendant un siècle, cette ville fortifiée gauloise – appelée oppidum par César – est l’une des plus caractéristiques et des mieux préservées, avec ses remparts et ses quartiers s’étendant sur 200 ha. C’est aussi un lieu de mémoire, où Jules César séjourne après sa victoire à Alésia pour mettre la dernière main à ses Commentaires sur la Guerre des Gaules.
Abandonnée pendant deux millénaires, la ville de Bibracte renaît aujourd'hui grâce aux archéologues qui contribuent à en faire un site propice à la découverte d’une page méconnue de notre Histoire." (Plus de détails ici
Le musée propose de nombreuses activités dont des ateliers de cuisine pour réaliser de façon ludique quelques recettes de l'époque. 
Je n'ai pas encore visité ce musée mais j'ai eu le coup de foudre pour ce gâteau gaulois  que j'ai trouvé délicieux.
Le musée m'a  envoyé la recette (Merci à Chiara et à Patricia) et ainsi je peux vous proposer ce roulé rustique fourré de frangipane et de pruneaux d'Agen.
La  recette d'origine est avec du miel mais si vous n'en avez pas,vous pouvez utiliser du sucre.
La pâte du gâteau est une épaisse pâte à crêpe pas très facile à étaler.
Pour un fini plus net, j'aurai pu couper les bords du gâteau avant de le fourrer mais ainsi , il a un aspect rustique qui me plaît.
Je n'ai pas pas pu rouler mon gâteau comme je l'aurai voulu, peut-être parce que j'avais attendu que la pâte tiédisse avant de mettre la garniture. 
Un écart par rapport à la recette d’origine,j'ai doré la surface du gâteau après l'avoir roulé pour avoir une surface plus dorée après cuisson.
Je n'ai pas besoin de vous présenter les pruneaux d'Agen dont je vous ai déjà parlé ici.


INGRÉDIENTS :
  • La pâte :
  • 350 gr de farine
  • 350 ml de lait
  • 20 gr de levure fraîche
  • 20 gr de beurre
  • 15 gr de miel (ou 20 gr de sucre)
  • 1 œuf
  • 1 pincée de sel.
  • La garniture :
  • 100 gr de poudre d’amandes
  • 100 gr de beurre
  • 75 gr de miel (ou 100 gr de sucre)
  • 1 œuf
  • 1 cuillère à soupe de graines de pavot
  • 8 pruneaux d’Agen.


PRÉPARATION :
Faites fondre le beurre.
Mettez la farine, la levure, le miel ou le sucre, le beurre fondu et l'œuf. Mélangez
Ajoutez le lait petit à petit afin d’obtenir une pâte lisse et sans grumeaux.
Étalez la pâte sur la plaque du four recouverte d’un papier sulfurisé.
Faites cuire 20 min dans un four préchauffé à 180°C.

La garniture :
Coupez les pruneaux en morceaux.
Faites fondre le beurre dans une casserole.
Hors feu, ajoutez le miel ou le sucre, l’œuf, la poudre d’amande et le pavot.
Mélangez bien.
Étalez la garniture sur la surface du gâteau.


Disposez dessus les morceaux de pruneaux. 
Roulez le gâteau délicatement sur lui-même.
Remettez-le dans le four.
Laissez de nouveau cuire 20 min.
Coupez le gâteau en tranches.



DÉGUSTEZ. 

9 Commentaires

Merci de ta visite et au plaisir de te lire bientôt.

  1. Oh que c'est interressant je ne connaissais pas ce fabuleux gâteau !!!! C'est une belle recette et ton gâteau est superbe et bien alléchant, gros bisous bonne soirée 😘

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup. Contente que mon gâteau te plaise.
      Gros bisous et belle soirée à toi aussi.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Merci Laura pour tes passages et tes commentaires.
      Grosse bise et à bientôt

      Supprimer
  3. Je suis très intriguée par cette ville et le musée où des cours de cuisine ont lieu. J'aimerais beaucoup le visiter. Quelle belle expérience! Les prunes et le gâteau sont une combinaison délicieuse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Antonella, si vous avez l'occasion de venir en Bourgogne, c'est avec plaisir que nous vous recevrons !
      Patricia, du musée de Bibracte.

      Supprimer
    2. Antonella, moi aussi j’aimerai beaucoup visiter ce musée qui doit être fabuleux. On pourrait peut-être y aller ensemble.

      Supprimer
  4. Merci beaucoup Nadjiba ! Chiara et moi sommes heureuses de voir le résultat. Dommage que nous ne puissions pas le goûter ;)
    Patricia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Patricia pour cette recette très gourmande. Il est certain que je referai ce gâteau.

      Supprimer
Plus récente Plus ancienne

*